Gobee Bike, Ofo, Obike vont-ils tenir face au Velib ?

Velib, le tout premier service public de vélo a été créé en France dans le but de modifier nos moyens de transport, de déplacement et de soutenir l’innovation qui réussira à transformer la mobilité dans les villes. Dans la foulée, il a été constaté la création de Gobee Bike, Obike et Ofo ont la particularité de pouvoir être reposés n’importe où. Mais pourront-ils tenir longtemps face au Velib ?

Avantages de ces nouveaux vélos

Se basant sur ce qui est initialement prévu, ces vélos nouvellement mis en circulation ont plusieurs avantages très intéressants. Plus de soucis à avoir si vous fréquentez régulièrement des endroits sans bornes et que vous devez les reposer. Avec Velib, soyez-en sûr que vous ferez le tour de la région dans l’espoir de trouver un espace pour vous stationner.

De plus, ces nouveaux systèmes sont autofinancés. Leur existence dépend des subventions publiques. L’argent du contribuable n’est pas mis en danger avec ce nouveau système. Personne ne peut affirmer qu’ils seront pérennes, mais si le pire advenait, ce ne sera que l’argent des différents actionnaires qui sera perdu. Cela a un aspect qui pourra convaincre les Français à se tourner vers ces nouveaux vélos révolutionnaires.

Ce nouveau système permettra aussi de faire naitre la concurrence et faire disparaître le monopole dont bénéficiait Velib. Ce nouveau concurrent pourra stimuler dans le bon sens le premier acteur présent sur le marché en l’amenant à améliorer ces services et les rendre meilleurs.

Objections non fondées sur ces nouveaux vélos

Pour les partisans de Velib, ces nouveaux vélos ne rassurent pas compte tenu de leur système de sécurité. Disposant simplement d’un cadenas électronique, mais ne pouvant pas être attachés, ils sont facilement soustraits à leur propriétaire dans la rue. Le bon côté est que les auteurs de ces vols n’échappent pas à la condamnation. Et il faut souligner que les quelques vols enregistrés ne suffisent pas pour objecter ce système qui est d’ailleurs plus économique que l’ancien. Et dire que ceux-ci inquiètent les responsables de Gobee serait se tromper.

Il faut dire que si de telles objections des partisans de Velib sont déjà en train d’être recensées, cela veut dire qu’ils s’inquiètent pour la pérennisation de leur structure. Mais ils existent néanmoins des objections bien fondées.

De réelles objections

Il faut dire que même si ces critiques n’atteignent pas leurs cibles, ces nouveaux vélos ont de véritables problèmes qui pourront entraver sérieusement leur réussite.

Ils sont pour la plupart inadaptés. En pédalant ces vélos, on a l’impression de se déplacer avec un vélo d’enfant. Ils épuisent si vous aimiez pédaler à fond et disposent d’une seule vitesse.

Si vous désirez régler la selle, alors n’y pensez pas. C’est impossible. La conséquence directe que le confort est réservé uniquement pour ceux qui ont une taille moyenne.

Ces différents problèmes ne sont pas réellement sans leurs solutions et dire que lorsque ces solutions seront trouvées la concurrence risquerait d’être encore rude. Mais la tâche s’annonce difficile, car visiblement on constate que Velib a déjà conquis le cœur des Français et même de certains pays de la sous-région.

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply

      Forum Libre