Que fait-on concrètement avec une planche de ouija ?

La planche de Ouija est une invention liée à la montée du spiritualisme aux États-Unis du début du XIXe siècle. Il charrie son lot de préjugés provenant généralement de personnes ayant une connaissance limitée de la technique.

Voici donc ce à quoi peut servir concrètement une planche de Ouija.

La communication avec les esprits

À l’instar du miroir ou de l’écriture automatique, le Ouija est une technique permettant aux êtres humains d’entrer en contact avec les esprits. Il fait recours à une planche spéciale connue sous le nom de planche de Ouija.

Cette dernière se présente sous la forme d’une tablette sur laquelle sont inscrits des caractères. Il s’agit notamment des chiffres allant de 1 à 9 et des différentes lettres de l’alphabet.

Des mots comme « oui », « non » « et au revoir » sont également calligraphiés de part et d’autre de la tablette. Sur certaines versions, la planche de Ouija est complétée par un curseur qui se positionne au fur et à mesure sur les caractères pendant la séance.

Le matériau qui constitue fréquemment la tablette est le bois même s’il n’est pas rare de tomber sur des modèles en papier ou carton.

De toutes les techniques permettant de communiquer avec le monde des esprits, le Ouija est le plus facile à appliquer. Ce qui rend l’utilisation de la planche plus dangereuse, car il est utilisable par n’importe qui. Les spécialistes recommandent de ne pas se servir seul de la planche de Ouija pour appeler un quelconque esprit.

Il faut également toujours s’accompagner d’un médium expérimenté et respecter les différentes étapes du processus.

Le processus à suivre avec une planche de Ouija

Avant de se lancer dans une séance de Ouija, il faut impérativement choisir un meneur de séances. Ce dernier aura pour rôle d’ouvrir la séance, de poser les questions et de fermer la séance. Il doit donc être quelqu’un qui s’y connaît réellement en spiritisme. L’idéal est que celui-ci soit un médium même si un simple spirite peut faire l’affaire. Le meneur de séances doit également avoir une bonne expérience dans l’exercice délicat de communication avec les esprits.

Avant que la séance ne commence, les différents participants doivent tous poser leur index sur le curseur. S’il s’agit d’une planche Ouija sans curseur, ils devront plutôt disposer leur doigt sur un verre.

À partir de cet instant, le meneur pourra faire appel aux esprits. Pour y arriver, il demande à voix haute si un esprit est présent dans la salle où se déroule la séance. Si la séance est destinée à un esprit précis, c’est vers ce dernier que sa demande sera formulée.

Dès qu’un esprit est prêt à accepter le contact, le curseur ou le verre va se déplacer sur le oui. Le meneur pourra donc lui poser des questions dont les réponses de la part de l’esprit vont se manifester par le déplacement du curseur.

Dans le cas contraire, il devra répéter sa question jusqu’à ce qu’un esprit réponde. En l’absence de réponses, le meneur peut décider d’arrêter la séance.

À la fin d’une séance de Ouija, le meneur devra au nom de tous les participants remercier l’esprit qui a accepté d’entrer en contact. Les participants devront par la suite disposer le pointeur sur la partie « au revoir » avant de retirer leur index.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Forum Libre