Quelques aires protégées à visiter au cours d’un voyage au Pérou

Destination de découverte par excellence, le Pérou est un pays à privilégier pour s’évader en plein air. En effet, cette contrée dispose de plusieurs réserves naturelles abritant une biodiversité remarquable. Ces sites offrent aux amateurs de safari l’occasion d’admirer une partie de la faune et de la flore d’Amérique du Sud. Ils donnent également aux voyageurs l’opportunité de se dépayser et de s’adonner à une multitude d’activités.

Le parc national de Huascarán, un joyau écologique du Pérou

Le parc national de Huascarán est une des réserves à découvrir lors d’une escapade au Pérou. Ce havre de paix de 3 400 km² tire son nom de la plus haute montagne du territoire. Il abrite une flore remarquable.

En effet, cet endroit renferme de nombreuses variétés de végétaux, dont la Puya raimondii. Cette plante de la famille des broméliacées est gravement menacée de disparition.

En s’aventurant dans cette zone protégée, les amateurs de birdwatching peuvent admirer plusieurs espèces d’oiseaux. Parmi les spécimens enregistrés, on peut citer le caracara montagnard, la merganette des torrents et la buse aguia.

Les safaristes ont également l’occasion de voir plusieurs mammifères comme le lama, la moufette des Andes et l’alpaga. Par ailleurs, une échappée dans ce parc est une opportunité de gravir le mont Huascarán. À titre indicatif, l’ascension de cette merveille géologique s’effectue entre 5 à 7 jours.

La réserve de Paracas, un site fascinant et intrigant du Pérou

La réserve nationale de Paracas est une adresse qui mérite un détour pendant un séjour sur le territoire péruvien. Cette aire protégée de 3 350 km² et localisé dans la province de Pisco, dans le département d’Ica. Elle fut connue pour sa fameuse cathédrale, une formation géologique très prisée des photographes. À noter que ce joyau de Mère Nature fut détruit en 2007 par un tremblement de terre de magnitude 7,9.

En s’aventurant dans ce site lors d’un voyage au Pérou, les passionnés d’ornithologie peuvent observer divers oiseaux. Parmi les spécimens communs, on peut citer le cormoran de Gaimard, le goéland gris et le bec-en-ciseaux noir. Les globe-trotters ont aussi la chance de voir des mammifères comme l’otarie à crinière et la loutre marine. En outre, une escapade dans ce parc est une occasion d’admirer le Chandelier de Paracas. Ce géoglyphe remarquable ressemble à un candélabre bourgeonnant.

Le parc national de Manú, un paradis écologique du Pérou

Le parc national de Manú est sans nul doute une réserve à explorer pendant un voyage de découverte au Pérou. Cette réserve de biosphère est située dans le sud-est du pays, dans le département de Madre de Dios et Cusco. Elle est une des forêts humides du Sud-Ouest de l’Amazonie.

En visitant cet endroit, les safarites peuvent admirer près de 200 espèces de mammifères. Parmi les spécimens en voie de disparition, on peut noter le tapir du Brésil et le chat des Andes. Les amateurs de birdwatching ont aussi la chance de voir des oiseaux comme l’ara militaire et le coq-de-roche péruvien.

Par ailleurs, une randonnée dans ce havre de paix est une opportunité d’observer les pétroglyphes de Pusharo. Ces motifs sont une énigme pour les chercheurs, car leur signification initiale est inconnue. Cela dit, certains aventuriers pensent qu’ils sont une carte conduisant à la mythique citer de Païtiti.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Forum Libre