Arrivé de votre premier enfant – De quoi vous ne devez pas avoir peur ?

Être parent est l’un des emplois les plus gratifiants, mais peut aussi être l’un des plus difficiles. Beaucoup de nouveaux parents craignent de ne pas savoir quoi faire. Toutefois, il existe des moyens pratiques de relever les défis de devenir un nouveau parent afin de mieux profiter de votre bébé.

Les probables émotions avant l’arrivée de l’enfant

Il est normal d’avoir des émotions fortes pendant la grossesse et après la naissance de l’enfant. Vous éprouverez probablement de la joie, de l’amour, du plaisir et de la surprise, mais aussi du stress, de la colère et de la frustration.

Beaucoup de gens doivent apprendre à être parents au fur et à mesure. Avoir un bébé diffère souvent de vos attentes. Vous craignez peut-être que l’accouchement ne se déroule pas comme prévu, l’allaitement est plus difficile que vous ne le pensiez ou vous avez de mauvais jours.

Peurs que vous ne devriez pas avoir

Il est normal que vous soyez inquiet ou anxieux lorsque vous allez accueillir votre premier enfant. Voici quelques soucis courants, avec des conseils sur la façon de les gérer.

Inquiet pour l’argent

De nombreux parents craignent de ne pas pouvoir subvenir financièrement à leurs besoins. Il est important de commencer à planifier avant la naissance et d’établir un budget une fois que le bébé est né. Vous pouvez également avoir droit à une aide gouvernementale, notamment un congé parental, des aides financières.

Inquiet, que le bébé ne soit pas normal

Les parents comparent souvent le développement de leur bébé à celui des autres bébés. Mais les enfants se développent à leur rythme et atteignent des étapes importantes à différents moments. Faites vérifier régulièrement le développement de votre bébé en utilisant les sections de contrôle prévues à cet effet dans leur carnet de santé. Faites confiance à votre instinct et, si vous êtes inquiet, parlez-en à votre professionnel de la santé.

Inquiet de ne pas aimer votre bébé

Il est fréquent que les mères et les pères aient le sentiment de ne pas avoir noué des liens avec leur bébé. Cela peut prendre des jours, des semaines ou des mois jusqu’à ce que vous vous sentiez proche de votre bébé. Vous allez probablement ressentir un mélange d’émotions.

Le bébé peut mourir en durant son sommeil

Beaucoup de parents craignent que leur bébé ne s’étouffe, se retourne ou soit atteint du syndrome de la mort subite du nourrisson ( MSN ). Environ 250 bébés meurent chaque année du MSN. Pour minimiser les risques, placez votre bébé sur le dos pour dormir, assurez-vous que sa tête est découverte et ne le laissez pas la température de la chambre trop chaude.

Inquiet, vous allez faire du mal à la fontanelle

Les bébés ont des points faibles sur la tête appelés fontanelle. Et, pourtant la fontanelle est bien plus dure que ce que vous pensez. Même si vous devez toujours prendre soin de la tête de votre bébé, vous ne pouvez pas lui faire de mal en touchant ou en caressant la fontanelle.

Vous craignez de laisser tomber votre bébé

Quand il est dans vos bras, il ne craint rien, c’est un instinct qui vient naturellement. Si vous n’êtes pas rassuré, tenez-le dans les bras quand vous êtes confortablement installé. Protégez votre maison contre tout risque de trébuchement ou de chute. Vérifiez qu’il n’y a pas d’accrocs sur les tapis, gardez les objets à l’écart des marches et prenez votre temps pour marcher avec le bébé.

Le bébé pleure beaucoup trop

Il est normal que les nouveau-nés pleurent tout le temps. Les pleurs augmentent après 2 à 3 semaines et atteignent leur maximum entre 6 et 8 semaines. Il est plus fréquent en fin d’après-midi et en début de soirée. Si les pleurs semblent différents ou si vous êtes inquiet, consultez votre médecin.

Je pense que mon bébé dort trop

Certains bébés dorment la plupart du temps, d’autres se réveillent beaucoup. Pendant les premières semaines, votre bébé devrait recevoir 8 à 12 tétées en 24 heures, ce qui a tendance à l’endormir. Tant que votre bébé a beaucoup de couches mouillées et de caca de couleur moutarde, il n’y a probablement aucun problème.

Chaque enfant est différent et évolue différemment, il ne faut surtout pas se comparer aux autres, ce serait une source d’inquiétude inutile. L’instinct de parents vient naturellement, comme l’amour pour son enfant, vous apprendrez vite les bons gestes, ne vous en faites pas.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Forum Libre